15 Aoüt folkorique

            15 AOUT FOLKLORIQUE

  DOSSIER DE PRESSE    -    24 JUILLET  2014


 

 

 

                  "C’était, il y a 100 ans…"

 

Août 1914, la Belgique subissait le choc de la 1ère Guerre mondiale.  En première ligne, la troisième division d'armée et les douze forts entourant Liège qui vont faire preuve d'une résistance héroïque.  Pour cette bravoure, la France décernera le Croix de la Légion d'honneur.

Août 2014, la République Libre d'Outre-Meuse s'associe aux commémorations initiées par le Comité d'organisation en charge du centenaire de la Guerre 14-18 en Province de Liège.  C'est ainsi que le samedi 9 août, la RLOM participera avec le comité de quartier "Outre-meuse Promotion" au fleurissement des mémoriaux dédiés à 14-18. Au Musée Tchantchès, notre célèbre personnage expose ses plus belles tenues militaires.

Le cortège du 15 août comportera plusieurs sociétés évoquant le souvenir de cette époque. A souligner, le nouveau géant réalisé par la Province de Liège, à savoir Constant-le-Marin. Ce "gamin de Djus- d'Là" avait été champion du monde de lutte mais aussi un héros de ce conflit puisqu'il fit partie du corps belge des autos-canons qui rejoindra le front russe entre 1915 et 1917.

Bien évidemment, nos festivités conservent les rendez-vous  traditionnels comme: la brocante, la St Måcrawe, la tournée des Marie, la sortie du Bouquet, la procession de la Vierge Noire, le grand cortège folklorique et Matî l'Ohê.  Cet enterrement burlesque de la fête connaîtra quelques modifications afin de retrouver toute son authenticité.

N'hésitez pas à venir découvrir le nouveau spectacle de marionnettes du Musée Tchantchès, à savoir "Notre-Dame de Paris", qui sera présenté le 12 août.

La Place Delcour sera l'espace des concerts gratuits avec radio Nostalgie (le 14 août) et avec NRJ (le 15 août).  La fête foraine animera la Place de l'Yser et grâce aux forains un magnifique feu d'artifice sera tiré depuis la Passerelle le 16 août en fin de soirée.

 

 

 

 

 

 

Pour conclure cet éditorial, la République Libre d'Outre-Meuse tient à rendre hommage à Monsieur Albert Radelet, décédé au mois d'avril dernier.  Entré au Conseil d'administration de la RLOM en 1975, il était devenu Maïeur entre 1997 et 2005. Il sera surtout,  pendant plus de 30 ans, la voix du 15 août en  présentant les groupes du cortège. Notre comité salue aussi la mémoire de Guy Reynaerts (folkloriste) et de Jean-Pierre Peters (stagiaire RLOM).

Notre comité remercie ses fidèles partenaires dont la Province de Liège, et sa Fédération du Tourisme, le Service Communication de la Province de Liège, la Ville de Liège et ses différents départements, la Police Locale de Liège et plus particulièrement le Commissariat d'Outre-Meuse, les commerçants et les associations arborant l'affiche "Nous cotisons", Radio Nostalgie et NRJ, sans oublier l'aide précieuse des Scouts d'Outre-Meuse.

A tous et à toutes, en particulier aux Marie dont c'est la fête, passez en excellent 15 août en Outre-Meuse !

 

 

 

                                                        Christian ELAERTS

                                     Président de la République Libre d'Outre-Meuse

 


 

AU MUSEE TCHANTCHES

Rue Surlet, 56, 4020 LIEGE – Tél. 04/342.75.75

Mardi 12 Août 2014 à 20H00

Spectacle de marionnettes pour adultes

 

 

« Notre-Dame de Paris »  Librement adapté de Victor Hugo par Tchantchès :

!!! UNE OCCASION UNIQUE A LIEGE !!!

 


1482 : Les deux tours de Notre-Dame se dressent majestueusement dans l’île de la Cité à Paris.  A ses pieds, sur le parvis, le petit peuple est en liesse quand danse la belle Esmeralda !  Mais les passions humaines se déchaînent et trois hommes se disputent les charmes de la belle égyptienne : le beau Phoebus, chef de la garde, pourtant fiancé à Fleur-de-Lys, l’étrange Frollo, archidiacre pourtant fiancé à Dieu, et Quasimodo, bossu et fiancé aux cloches de Notre-Dame…  Tchantchès, en visite à Paris pour un jumelage avec la Commune Libre de Montmartre, arrivera-t-il à empêcher le destin tragique de ces personnages de s’accomplir ?

Le Musée Tchantchès présente une adaptation du roman de Victor Hugo « Notre-Dame de Paris ».  Le spectacle, écrit et mis en scène par Arnaud Bruyère, retrace avec tout l’humour propre aux marionnettes liégeoises la vie parisienne au pied de Notre-Dame.  Tendresse, rire, surprise et émotion sont au rendez-vous pour cette histoire mythique pourtant souvent méconnue.

Comme chaque année le 12 Août, la tradition des marionnettes liégeoises pour adultes se perpétue au Musée Tchantchès grâce à l’équipe dynamique qui anime nos petits acteurs au cœur de bois !


Entrée : 3 euros

Avec le Soutien du Service Culture de la Province de Liège                                         

Dans le cadre du Centenaire 14-18 :

Nouvelle couverture de la brochure-programme et affiche spécialement sur le thème du Centenaire 14-18 (réalisée par Serge Heuschen).

*Samedi 9 Août : Fleurissement des Mémoriaux du quartier (11 heures, en collaboration avec Outre-Meuse Promotion).

*Mardi 12 Août-15 novembre : Tchantchès présente ses tenues militaires.

*Vendredi 15 Août : -10 heures messe place Thédore Gobert, à proximité du Monument Général Bertrand.

                                     -14h30 : Cortège avec la présence de groupes évoquant 14-18 (La Compagnie Royale des Chasseurs-Carabiniers de Thuin ; la Compagnie « Jeunesse et Folklore » (Jupille) en tenues de ville des années 1900 ; la Garde Républicaine de Paris de la Marche de la Madeleine de Jumet ; Huy Grands Cycles ; Koninklijke Harmonie Ypriana et la sortie du nouveau géant de la Province de Liège « Constant-Le-Marin ».

 

Le Zapping 15 Août

Samedi 9 Août et Dimanche 10 Août: Grande Brocante entre la Place Delcour, la rue Jean d'Outremeuse vers la Place du Congrès. Brocanteurs, bouquinistes, fripiers, soit près de 150 exposants.

Mardi 12 Août : Spectacle de marionnettes au Musée Tchantchès, rue Surlet 56, à 20 heures, « Notre-Dame de Paris ». Une œuvre de Victor Hugo librement adaptée par Tchantchès.

Mercredi 13 Août: Fêtes des enfants avec la Saint-Macrawe. A partir de 18 heures sur le parking de la piscine de la rue Jean d'Outremeuse, jeux populaires à l'ancienne, grimage et maquillage pour les plus petits. Vers 20 heures, le ou la Saint-Macrawe ouvrira le cortège aux lanternes vénitiennes dans les grandes et petites rues du quartier.

Jeudi 14 Août:

v  A partir de 13heures: le Président et les Ministres de la République Libre d'Outre-Meuse iront fleurir quelques "Marie".

v  A 14h30 et 15h30: Séances de marionnettes au Musée Tchantchès , rue Surlet 56.

v  A 17 heures: Sortie et aubades du Royal Bouquet d'Outre-Meuse, une tradition datant de 1776.

v  A 18 heures: Grand Tir de Campes tout autour de la Place Delcour. Cette "pétarade" annonce l'ouverture officielle des festivités….même si elles ont déjà commencé depuis bien longtemps.

v  Dès 20 heures: Face au Monument Tchantchès, spectacle par le groupe "Les Enfants d’Aramon". Outre-Meuse reçoit le folklore provençal. Une prestation qui sera suivie par la prestation du « Houm Papa Band » de Visé.

v  Dès 20h30: Sur le podium du parking de la piscine de la rue Jean d'Outremeuse, Bal Folk.

v  Dès 19h45: Grand Spectacle de Radio NOSTALGIE  place Delcour

 

Vendredi 15 Août:

v  A 09h45 départ de la Procession de la Vierge Noire d'Outre-Meuse depuis l'Eglise de Saint-Nicolas, puis Messe en Wallon sur le podium installé Place Théodore Gobert.

v  A 14h30: rue Louis Jamme, départ du Cortège folklorique du 15 Août avec différentes sociétés évoquant le Centenaire de 14-18. A noter : la sortie officielle du nouveau géant réalisé par la Province de Liège : Constant-le-Marin.

 

v  A 14h30, 15h30 et 16 h30: Séances de marionnettes au Musée Tchantchès, rue Surlet  56.

 

v  Vers 17 heures: prestation finale des différents groupes face au podium du Monument Tchantchès

v  Dès 20 heures: orchestre « Remember »sur le parking de la piscine de la rue Jean d'Outremeuse et au Monument Tchantchès animation par  « Les Echos de l’Amblève »

v  Dès 20 heures Place Delcour: NRJ Music Tour

 

Vendredi 16 Août:

v  Départ de l'enterrement, à 18 heures, de Matî l'Ohê depuis le Musée Tchantchès. Le cortège sillonnera les artères du quartier avec  en clôture le brûlage de l'os de la fête vers 20h30 face au Monument Tchantchès.

v  A l'initiative de Forains installé Place de l'Yser "Journée à tarif réduit" et  Feux d'artifices vers 22h30 (depuis la Passerelle, boulevard Saucy).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouveaux Costumes à Tchantchès et à Nanèsse:

 

1)   Jeudi 14 Août à 17 heures (face au Musée Tchantchès). Dans le cadre du 1200ème anniversaire du décès de l’Empereur Charlemagne, remise à Nanèsse du costume de la Confrérie des Filles de Berthe au Long Pied (Herstal).

 

2)   Vendredi 15 Août à 14 heures (Monument Tchantchès) : remise à Tchantchès du costume de musicien du Touyou Band (Ath).

 

3)   Vendredi 15 Août, vers 17 heures, lors du passage du cortège, remise à Tchantchès de l’Uniforme du Zouave de la rue Surlet, dans le cadre des Commémorations du Centenaire de 14-18.

 

 

 

 

 

 

ORDRE DE PASSAGE DES GROUPES

 

1.      La Compagnie Royale des Chasseurs-Carabiniers de Thuin ;

2.        La Compagnie « Jeunesse et Folklore » (Jupille) en tenues de ville des années 1900 ;

3.      La Garde Républicaine de Paris de la Marche de la Madeleine de Jumet ;

4.      Huy Grands Cycles ;

5.      Koninklijke Harmonie Ypriana ;

6.      Le nouveau géant Constant-le-Marin et les géants réalisés par la Régie des Bâtiments de la Province de Liège : Tchantchès, Nanèsse, Marianne, Maigret, Mario li houyeû, Charlemagne, Saint-Lambert, Notger et Grétry;  

7.      La Peña « Los Tchantchos » (Visé) ;

8.      « Li Bricoleu » (Outre-Meuse) ;

9.      La Musique du Corps des Cadets de Marine (Liège) ;

10.    Le 2ème Régiment de Zouaves de la Marche Notre-Dame de Walcourt ;

11.    Le groupe folklorique « Les Enfants d’Aramon » (Provence) ;

12.    La Confrérie des Marcatchous  de la Commune Libre de Saint-Pholien-des-         Prés et ses géants Tintin, Matante Jeanne et li Vî Mayeûr ;

13.    Les géants Gilles et Catherine accompagnés par la fanfare royale « L’Ardennaise » (Trois-Ponts) ;

14.    Festi-Prouvy (Nord de la France) : les clowns cyclistes, la géante Muguette, la fanfare mousquetaire.

15.    Les géants de la Wallonie-Picarde : Sébastien de Tramasure (Lessines), Tirant l’Ancien (Ath) , Jean III de Trazegnies (Irchonwelz) ,le Touyout Band (Ath).

16.    La Congrégation Folklorique des Djoyeûs Pign’teûs (Stavelot) :

         « L’univers fantastique de Jules Verne » ;

17.    Ballons en fêtes :

         *       Le géant Xhovémont du R.F.C.L. Rugby ;

         *       La Fanfare Royale d’Orphée (Stavelot) au Brésil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOUVELLES DISPOSITIONS D ORGANISATION

POUR LE DEROULEMENT DE L’ENTERREMENT DE MATI L’OHE

( 16 août 2014)

Que devient MATI aujourd'hui ?  Que peut-on souhaiter pour sa continuité ? Comment lui conserver son fondement folklorique ?  Ne devient-il pas victime de son succès ?

Autant de questions auxquelles nous allons essayer de donner des réponses en précisant ce qu’il en est pour ce MATI 2014.Rappelons que jadis MATI était "fait et organisé" par les gens qui avaient travaillé les 14 et 15 août : en plus d'enterrer la fête,  c'était leur récompense.  Maintenant tout le monde "fait" MATI,  même ceux qui ne savent pas ce que cela représente. Pour la majorité folklore = guindaille-beuverie. Il suffit de récupérer un veston noir  et une robe noire plus un céleri entre les dents pour prétendre à faire partie de la "famille" de MATI.  En fait, MATI est une tradition carnavalesque. Il y a quelques années les participants se déguisaient par petits groupes et selon un thème choisi dans les actualités vécues de l'année.  Actuellement le deuil "collectif" n'est pas pour le moins très original.

Toutefois la tradition carnavalesque  peut être réactivée,  se reconduire et redonner de l'éclat au cortège.

La R.L.O.M. est toute disposée à faciliter cette reconduction de la tradition en créant un  club de sympathisants à MATI L’OHE en procédant de la manière suivante :

Les 14, 15 et 16  août 2014 vous pourrez acheter pour 1 euro  un badge  "KIPAGNON DI MATI L’OHE" (*) au stand qui sera installé dans le couloir du Musée TCHANTCHES.  Ce badge sera numéroté de 1 à 1000  (l'édition pour cette année est limitée à 1.000), il sera autocollant sur un très grand nombre de supports. Le numéro correspondra à votre inscription. Le seul engagement qui vous sera demandé pour devenir KIPAGNON, c'est de vous déguiser de façon plus originale qu'en pleureuses ou pleureurs de noir vêtus, mais bien en en fonction d'un évènement déjà vécu dans l'année (Pensez déjà ce que l'on peut faire en déguisement de Panda ou encore en Diable rouge ...). Après MATI, trois numéros seront tirés au sort.  Le premier gagnera 3 bouteilles de pèkèt, le deuxième deux et le troisième une.  Ces bouteilles seront remises au Musée TCHANTCHES lors du premier dimanche de la reprise de la saison théâtrale des marionnettes.  Remises contre quoi ? La justification du numéro, bien entendu !  Et si vous vous amenez dans votre déguisement, vous aurez une bouteille de plus !

 

Bien entendu, l'Ordre Public est le premier concerné pour l'organisation de MATI.  En effet, on ne gère pas sur la voie publique un cortège de 3.000 personnes comme,  il y a 15 ans,  un cortège de ... 300 personnes.  Aussi, le Pouvoir Communal a adopté une série de décisions.  Celles-ci sont prises dans les domaines suivants :

1. Bouclage du quartier (fermeture de certains axes selon l’avance du cortège);

2. Heure de départ de MATI (18 heures, Musée Tchantchès));

3. Itinéraire (changement) ;

4. Règles bien précises en ce qui concerne l'occupation de la voie publique, les extensions de terrasses, l'usage de la sono, les heures de fermeture et l'obligation d'avoir débarrassé la voie publique à temps afin de permettre le nettoyage  des rues.

Toutes ces décisions visent à améliorer le bon déroulement de la fête dans un esprit convivial et partagé.

Alors ?

Vous aimez votre Ville de Liège et ses traditions ?

Vous vous considérez comme un bon KIPAGNON DI MATI L'OHE et de TCHANTCHES ?

Vous souhaitez que les fêtes du 15 août continuent à vivre dans leur continuité dans notre beau quartier d'Outre-Meuse ?

Alors ?

Participez et vous assurerez la pérennité de notre folklore et  l'esprit frondeur de LIEGE !

 

 

                                                                                                                             Léon MORMONT

                                                                                Président d'honneur de la R.L.O.M.

 

 

(*) Compagnon de MATI L'OHE

 

Programme 15 Août

         Pour le programme des fêtes du 15 Août 2016, voir le site de la République Libre d'Outre-Meuse : www.tchantches.be

Le 15 Août en Outremeuse

 

Depuis l’après guerre,la République Libre d'Outre-Meuse organise des festivités, le jour de la fête de

Marie où le religieux et le profane  font bon ménage.Au début la fête ne durait qu'un jour.Au fil des

années, les manifestations se sont étoffées et s'étalent sur une semaine.Le vieux quartier accueille

maintenant plus de 100.000 visiteurs. Le programme comporte: d'une part une procession et une

messe en wallon, avec la participation de groupes folkloriques, la distribution des petits pains bénis,la

bénédiction des fiancés et la vénération des potales.(niches accueillant une statue de la Vierge Marie

ou d'un Saint) ;d'autre part, un marché aux puces(le week-end avant le 15), des concerts, des jeux

populaires, , un tir de campes (tradition des anciennes fêtes paroissiales),la sortie du bouquet d'Outre-

Meuse (datant de1776), des danses folkloriques sur podium, et un grand cortège, l’après midi du 15, 

avec des groupes  venant de l'étranger et de Belgique (plus de 1000 participants + chars), les fêtes

constituent la plus grande manifestation d'été de la région liégeoise.

 

 

Il s'agit de la fête folklorique la plus importante de l'Eurégio Meuse-Rhin. (+ de 100000 personnes

fréquentent notre quartier sur l'espace de deux jours). Jusqu'à la fin des années cinquante, il s'agissait

d'une simple fête paroissiale, avec sa procession encadrée par les habitants de l'île et leurs invités. Par

la suite, la République Libre d'Outre-Meuse institua le grand cortège folklorique de 15 août après-midi.

Le nombre de spectateurs alla en grandissant, à tel point que le quartier est à présent mis en piétonnier

dès le 14 août vers midi, jusqu'au 16 dans la matinée ! L'important est de savoir se faire cottoyer le

religieux et le profane. Hormis le marché aux puces, qui se déroule place Delcour et environs dans le

courant du WE précédant le 15 août, la fête débute officiellement le 14 août à 18 heures. Vers 17H50, le

Bouquet de la République Libre d'Outre-Meuse sort du musée Tchantchès, pour se rendre place

Delcour, où à lieu le tir de campes à 18 heures précises. Divers concerts en tout genre ont lieu dans la

soirée sur les différents podiums disséminés dans le quartier, qui est également animé par la sortie de

plusieurs groupes musicaux, bandas et autres. Le 15 août, la procession débute à 10 heures, par la

sortie de la Vierge noire de l'église St Nicolas. La procession se rend ensuite à l'endroit du quartier

(changeant chaque année) où aura lieu la messe, avec le sermon en wallon. Après cette messe, la

procession repart sous les potales, pour rejoindre l'église. A 15 heures, débute le grand cortège

folklorique, qui sillonne le quartier jusqu'au environs de 18 heures. La soirée, est comme le 14,

consacrée aux concerts, sortie des bandas, jusqu'aux petites heures. La fête ne s'arrête pas là : le 16

août à lieu l'enterrement de Mathy l'Ohè, dernières farandoles et bal populaire de clôture. Dès le 17, les

Ministres de la République libre d'Outre-Meuse préparent déjà l'édition de l'année suivante.

 

La Procession

 La procession   

 

 

15 août, 9H45, devant l'église St Nicolas-Outremeuse… Une foule nombreuse attend déjà dans la

rue Fosse-aux-Raines la sortie de la Vierge noire d'Outremeuse. Dès leur arrivée, les groupes

musicaux et folkloriques (Marcheurs de l'entre Sambre-et-Meuse, entre autres) se rangent en bon

ordre dans la rue. 10 heures, les cloches de l'église sonnent la grande volée, et la Vierge du 16ème

siècle sort enfin, portée par six scouts. En effet, si au départ, la Vierge et son support pèsent plus de

200 Kg, à l'arrivée, ce poids peut atteindre près de 300 Kg,  suite au dépôt de nombreux bouquets de

fleurs par les fidèles.

 

La procession se rend ensuite au lieu où va avoir lieu la messe, avec son sermon en wallon. Ce lieu

change chaque année, afin de ne léser aucun habitant de la paroisse. Après cette messe, la

procession repart, sous les potales, et regagne l'église St Nicolas, où la Vierge noire reprendra sa

place, jusqu'au prochain 15 août. Folklore et superstition encore : En cas de défaillance d'un porteur, le

lieu d'arrêt doit être judicieusement choisi: la tradition veut que si la Vierge s'arrête devant une

habitation, il s'agit là d'un sombre présage pour ses habitants…